L'opération seaux commence !

seau pl largeLa SEPANT continue ses actions de préservation de la biodiversité au sein des travaux de la Ligne Grande Vitesse Tours-Bordeaux. Afin de protéger les amphibiens des travaux, des clôtures et des seaux de réception vont être installés le long des emprises. Les amphibiens piégés seront libérés dans des mares d'accueil quotidiennement.

Si vous souhaitez vous joindre aux salariés lors du ramassage des seaux et de la libération des amphibiens, vous êtes les bienvenus !

Contactez-nous au 09.77.38.61.75 ou par mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Action « mesures compensatoires à la construction de la LGV »

Après avoir pris position pour la construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse Tours-Bordeaux, la SEPANT s'implique dans la mise en place de mesures compensatoires, permettant de sauver, en les transférant en dehors du périmètre de la LGV, des mares avec leurs plantes remarquables et leurs habitants... en recréant un cadre propice à leur survie : nouvelles mares, prairies et bocages... ces mesures sont adossées à d'autres mesures à caractère agro-environnementales (reconstitution de mares, de haies, d'espaces humides...).

La mise en place de ces mesures est menée en partenariat avec COSEA, titulaire d'une délégation de service public dans le cadre d'un Partenariat Public-Privé pour construire la LGV ; la SEPANT est associée à la Ligue pour la Protection des Oiseaux, au Conservatoire des Espaces Naturels de la Région Centre, ainsi qu'à des associations locales. Les mesures font l'objet de négociations également avec les agriculteurs et les propriétaires fonciers des espaces à réaménager.seau gros pl internet

Les partenaires de COSEA doivent parfois intervenir en urgence, en fonction du calendrier des travaux établi par le constructeur de la LGV. Ainsi, à Monts (secteur de Longue Plaine), où la construction d'une voie de raccordement de la ligne ferroviaire classique à la LGV était imminente, les batraciens présents dans deux mares (appelées à être comblées) ont été transportés fin mai dans deux autres mares existantes, situées à l'orée d'un bois, en dehors du périmètre des travaux. Des actions sur plusieurs autres mares doivent être menées prochainement à Sorigny, et un chantier de transfert de batraciens est organisé par la SEPANT les 20, 21 et 22 juin prochains (un appel à volontaires a été lancé auprès des adhérents de la SEPANT).

Compte tenu de la difficulté d'élaborer dans l'immédiat un protocole-cadre avec COSEA, la SEPANT privilégie la conclusion rapide de conventions ponctuelles, ciblant des actions concrètes à mener, et prévoyant le remboursement des dépenses engagées par l'Association.