L'Indre-et-Loire connaît une période de sécheresse intense, aggravée par la montée du mercure depuis la fin juin 2017. En effet, le Département souffre depuis l'été 2016 d'un déficit pluviométrique de 50 %, l'hiver dernier ayant été l'un des trois plus secs de l'histoire météorologique. Si bien que le département a été classé parmi les zones « en crise hydrique » par le Ministère de l'Environnement. Le comité spécial sécheresse s'est réuni à plusieurs reprises à la Direction départementale des territoires. La préfecture a ordonné des restrictions des prélèvements dans nombre de cours d'eau, proscrivant les prélèvements « non prioritaires » (seuls les usages liés à la santé, la sécurité civile ou l'eau potable sont autorisés). Su les cours d'eau soumis à restrictions, les irrigants ont mis en place une organisation des prélèvements d'eau par roulement. Mais on constate, ces dernières années, que les périodes de sécheresse se multiplient en Indre-et-Loire : traduction locale d'un changement climatique global ?

(source : La Nouvelle République – 31/07/2017)

Evénements

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Newsletter, inscrivez-vous !

Recevez directement les dernières informations de la SEPANT et ne manquez aucune sortie!