A l'Arboretum de la Martinière, à Veigné, parc naturaliste labellisé « jardin remarquable », l'hôte des lieux, Michel Davo, est non seulement un spécialiste de la flore, c'est aussi un ami des insectes. Il les observe sur son domaine préservé de tout insecticide, avec passion : dans ses refuges à insectes, dans sa vigne vierge où vivent de nombreuses espèces, dans sa ruche où ses amies les abeilles lui fournissent la matière de ses exposés aux enfants des écoles. Les papillons sont particulièrement observés, tels le Tabac d'Espagne, vivant sur les chardons sauvages, qui se nourrit de violettes et de framboisiers ; le Citron qui apparaît le premier dans l'année, le Vulcain, le Tobert le diable, le Paon du jour que l'on trouve au-dessus des orties, le Demi-deuil amateur de graminées, le Machaon dont la chenille fréquente les carottes sauvages, l'anis, le cumin, le persil ou l'aneth, ... La diminution des traitements chimiques dans les champs permet ici et là le retour des papillons. On rencontre aussi à la Martinière les cétoines dorées, le hanneton des roses, les punaises arlequins, la mante religieuse, les capricornes, les phasmes, cloportes, frelons et guêpes maçonnes. Michel Davo se désole de voir que les insectes sont la « bête noire » de l'homme, sauf exception (comme la coccinelle), et il souhaite que l'on revienne aux praires non fauchées, aux cultures sans labour, pour ne pas détruire toute cette micro-faune. Ses deux étangs sont aussi le domaine de la Demoiselle, gracieuse libellule des marais.

(source : La Nouvelle République – 22/07/2017)

Evénements

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
5
6
7
8
9
11
12
14
17
18
19
21
22
23
24
25
26
27
28
31

Newsletter, inscrivez-vous !

Recevez directement les dernières informations de la SEPANT et ne manquez aucune sortie!