La nouvelle communauté de communes très vaste de Loches Sud Touraine, regroupant quatre anciennes communautés de communes, est confrontée à une gestion unifiée de potable. Or le prix de l'eau potable au m3 : elle varie de 1,47 € à 2,92 €. Les prix les plus élevés sont ceux du Ligueillois, et ceux de Montrésor ; en raison pour partie du faible nombre d'abonnés au km, mais aussi en fonction de la politique d'investissement des collectivités préexistantes. Des disparités existent aussi sur le mode de gestion : certains secteurs sont en délégation de service public à Veolia, d'autres sont en régie intercommunale (outre quelques régies d'eau municipales, que la loi oblige à disparaître). La qualité de l'eau, en outre, est inégale : ainsi, à La Chapelle-Blanche-Saint-Martin, on constate la présence dans l'eau de chlorure de vinyle monomère (due à des canalisations en PVC), et la présence d'un pesticide, l'atrazine. La pollution par cette substance est atténuée en mélangeant l'eau polluée avec l'eau provenant du captage de Ligueil, ce qui ne constitue pas un solution durable ! Enfin, la qualité du réseau est elle aussi variable, avec des déperditions importantes dans le réseau de distribution (rendement de seulement 70 % dans le Ligueillois).

 

(source : La Nouvelle République – 03/07/2017)

Evénements

Newsletter, inscrivez-vous !

Recevez directement les dernières informations de la SEPANT et ne manquez aucune sortie!