Le conseil municipal de Savonnières a eu à débattre le 11 mai du barrage sur le Cher situé dans la commune. En effet, la loi sur l'eau (article L.214-17 du code de l'environnement) impose de rétablir la continuité écologique sur le Cher, afin de permettre la migration des poissons tels que la lamproie, l'anguille, l'alose, et onze autres espèces de poissons holobiotiques. Or le maire et le conseil municipal sont très opposés à la disparition du barrage, lié à l'image du village, de son petit port fluvial et de ses bateliers. Alors, comme la loi s'applique à tous, ils ont envisagé trois solutions : l'effacement pur et simple du barrage ; un arasement partiel de celui-ci ; la création d'une rivière de contournement par la rive droite du Cher. Cette dernière solution, qui n'est pas la plus coûteuse, a les faveurs des élus, car elle permettra de sauver le paysage lacustre de Savonnières. Cette solution a fait l'objet d'un vœu adopté à l'unanimité par le conseil municipal ; sachant qu'un effort avait déjà été fait en faveur de la continuité écologique avec la création d'une passe à poissons qui, malheureusement n'a pas donné les résultats escomptés.

(source : La Nouvelle République – 16/05/2017)

Evénements

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Newsletter, inscrivez-vous !

Recevez directement les dernières informations de la SEPANT et ne manquez aucune sortie!