L’appel d’offres de 2015 du Ministère de l’écologie « territoires à énergie positive pour la croissance verte » visait à mobiliser 200 territoires désireux notamment d’impulser des économies d’énergie, développer les énergies renouvelables, et d’implanter des « filières vertes » créatrices d’emplois. L’Etat doit apporter aux collectivités sélectionnées à l’issue de l’appel d’offres une aide tirée du fonds de financement de la transition énergétique. Le dossier présenté par la communauté Val d’Amboise, avec les communes d’Amboise, Chargé et Nazelles-Négron, a été retenu, et une convention va être signée avec le préfet de Région, prévoyant une première phase de subvention (500 000 €), suivie en 2017 d’une seconde phase où le montant des subventions pourra atteindre 1,5 M€. Val d’Amboise va élaborer un plan climat air énergie territorial, un diagnostic de consommation d’énergie, et un programme d’action d’économies d’énergie ; une opération de sensibilisation du grand public, l’achat de deux véhicules électriques pour les services, et la création d’une chaufferie bois sur la cité scolaire d’Amboise. Les communes concernées ont prévu chacune des travaux d’isolation de bâtiments, de rénovation de l’éclairage public pour consommer moins, d’achat de véhicules électriques. La commune de Chargé va mettre en oeuvre un plan zéro produit phytosanitaire pour ses espaces verts.

(source : La Nouvelle République – 15/01/2016)

Evénements

Newsletter, inscrivez-vous !

Recevez directement les dernières informations de la SEPANT et ne manquez aucune sortie!