Les services de l’Etat organisent en 2016 une distribution d’iode aux habitants des communes riveraines du Centre nucléaire de production électrique (CEPNE) de Chinon, comme ceux des autres centrales nucléaires françaises, car toute personne résidant dans un rayon de dix kilomètres autour d’une centrale doit être pourvue gratuitement de comprimés d’iode, pour le cas où un accident nucléaire provoquerait une irradiation. Pris à temps, les comprimés saturent la thyroïde et empêchent la fixation d’iode radioactif sur cet organe, limitant ainsi les risques sanitaires et notamment le cancer de cette glande. La dernière campagne de distribution datant de 2009, les comprimés distribués cette année-là (et qui seront périmés fin 2016) doivent être rapportés dans les pharmacies et être renouvelés. Un courrier doit être envoyé en février 2016 à tous les foyers des 27 communes situées autour de la Centrale (soit 38 000 habitants) pour effectuer cette opération gratuite. Une réunion publique est également organisée au Lycée François-Rabelais de Chinon, le 22 février, pour expliquer cette campagne au public. Car au-delà du renouvellement des comprimés d’iode, il s’agit selon le Sous-Préfet de Chinon de développer une culture de la radioprotection dans la population, et de faire connaitre à chacun les dispositions à prendre en cas d’accident nucléaire.

(source : La Nouvelle République – 14/01, 24/01/2016)

Evénements

Newsletter, inscrivez-vous !

Recevez directement les dernières informations de la SEPANT et ne manquez aucune sortie!