L’Association pour le développement du transport collectif en Touraine (ADTT) a organisé une soirée-débat intitulé « apprendre des autres », sur l’expérience de plusieurs villes voisines qui ont engagé ou réalisé une deuxième ligne de tram : Angers (projet avancé), Le Mans, Orléans. Ces villes pourront servir d’exemple à Tours, l’ADTT souhaitant la réalisation d’une deuxième ligne de tramway dans cette agglomération. Les interventions ont été assurée par Jean Soumagne (Université d’Angers), Jean-François Hogu (ex-manceau, responsable de la FNAUT Centre), et Didier Grimault (ancien responsable du  collectif Tramway d’Orléans). Pour les défenseurs du tram, comme le Professeur Jean-François Troin, président de l’ADTT, la déception est forte, en effet, de ne pas vois la deuxième ligne de tram figurer parmi les priorités de la Communauté d’agglomération Tour(s)plus ; même si son président a indiqué qu’une décision serait prise en 2016. Or entre la prise de décision et la mise en service d’une ligne de tram, il faut compter au minimum six ans, rappelle l’ADTT : si rien n’est décidé maintenant, ce sera au minimum en 2023 que la deuxième ligne fonctionnera. Parmi les suggestions de tracés formulés par les participants, figurent notamment un tracé en Y à partir du Carrefour de Verdun pour rejoindre l’hôpital Trousseau, ou une ligne est-ouest reliant la gare TGV de St Pierre-des-Corps à l’hôpital Bretonneau.

(source : Nouvelle République – 07/01, 12/01, 23/01/2016)      

Evénements

Newsletter, inscrivez-vous !

Recevez directement les dernières informations de la SEPANT et ne manquez aucune sortie!